manga, film, animé
l'animation japonaise

Cinéma, aux sources de l'animation japonaise :
des années 20 aux années 50

La production au cours des années de guerre

En 1940, les animateurs sont réquisitionnés pour alimenter les films de propagande. Financé par l'état, le premier long métrage d'animation, Momotarô, l'aigle des mers, verra le jour en 1942, suivi en 1944 de Momotarô et la marine divine, du même auteur : Seo Mitsuyo. La réalisation technique est remarquable pour l'époque.

Tranchant avec la production de propagande par son inspiration poétique et fantastique, Masaoka Kenzô tourne en 1943 un nouveau film : l'araignée et la tulipe, dessin animé musical, dont la charmante fraîcheur et la critique sous-entendue de la guerre témoigne de la subsistance d'un courant original indépendant de l'art officiel. C'est notamment un des films qui influencera le plus Takahata Isao. Il est très important dans l'histoire de l'animation japonaise.

Les courts métrages

"Le signe sankichi à la Marine" [Osaru Sankichi-Bokunado no kaiheidan] / Kataoka Kôtarô / parlant / 1941 /11'

"Les espions éliminés" [spai no gekimetsu ] / Yamamoto Sanae / parlant / 1942 / 12'

"La lutte corps à corps" [Tôkyû nikudan sen] / Kuwata Ryôtarô / parlant / 1943 / 20'

"Vive le Japon !" [Nippon banzai ! ] / Arai Kazugorô / parlant / 12'

"Le petit Maa et les parachutistes" [Maabô to rakkasan butai] / Chiba Yôji / parlant / 1935 / 10'

"Le pays des mers-Vive le nouveau Japon ! " [Kaikokutarô-Shin nihon rettô banzai] / parlant

<<< retour suite >>>

Pour plus d'information :
Maison de la culture du Japon à Paris
http://www.mcjp.asso.fr


Les Autres Thèmes
Communiquer
-[ Recommander le site
-[ Livre d'Or
La rédaction
-[ Qui sommes-nous ?
-[ Partenariat et lien
-[ Contactez-nous
 

Copyright © 2000-2006 WebZine AsiePassion.com - Réalisation Bruckernet.com
Tous Droits Réservés. Si vous souhaitez exploiter le contenu et les photos du site, veuillez contacter le webmaster