manga, film, animé
l'animation japonaise

Cinéma, aux sources de l'animation japonaise :
des années 20 aux années 50

« Aux sources de l'animation japonaise (1924-28) »


« Le lièvre et la tortue » (1924)

Si l'on remonte aux origines les plus lointaines on peut considérer que les débuts de l'animation remontent au 19e siècle au moyen d'un système de théâtre d'ombres qui fonctionnait par l'intermédiaire d'une lanterne magique. Ce système astucieux avait pour nom "Utsushi-e" ce qui signifie image projetée.

En ce qui concerne le domaine de la peinture, il faut se rapporter aux études réalisées par Hokusai et Katsushika pour retrouver les références plastiques qui ont donnée naissance à la mode des albums illustrés, très proches dans leur conception et les thèmes traités, de nos contemporaines BD.

A partir de 1910, de nombreux films d'animation majoritairement américains dont ceux de John Randolf Bray (producteur du 1er dessin animé "Colonel Heeza Liar Africa (1913)" destiné au commerce et utilisant la tradition épisodique du personnage récurrent ) furent présentés au Japon.

Influencés par les films importés d'Amérique et d'Europe les pionniers commencent à produire leurs propres films à partir des années 10. Seitarô Kitayama fit dès 1913 des expériences à l'encre de Chine. Son 1er film d'animation illustrant un conte pour enfant "Bunpuku-Chagama" date de 1917. (C'est une version de 1928 qu'on présente dans notre programme). C'est avec lui que l'animation japonaise s'exporte pour la première fois, mais l'essor d'une production nationale ne se produit pourtant qu'en 1928 (le séisme de Tokyo a largement freiné cet essor), avec une trentaine de films muets dans l'année. En 1921, Kitayama crée son propre studio où il réalisera jusqu'à 6 films par an. Parallèlement, d'autres auteurs comme Yasushi Murata et Sanae Yamamoto (qui fondera après la guerre la fameuse Tôei-Animation) pour ne citer qu'eux apportèrent par leurs influences respectives une pluralité de techniques et de genres. Le dessin animé dans les années 20 abandonne l'encre de Chine pour l'emploi de nuances de gris. (On voit également apparaître les premiers films de silhouettes)


« le pot d'abodance » (1928)

Cependant, c'est à cette époque que la culture de masse occidentale commence à pénétrer la société japonaise traditionnelle. Les dessins animés étrangers essentiellement américains (Walt Disney) se font connaître et bénéficient rapidement d'une meilleure réputation que les créations nationales.

- C'est l'inverse aujourd'hui puisqu'il n'est pas faux de dire que l'animation japonaise dépasse en qualité et en fréquentation les films de Disney, et que cette tendance va continuer de s'accentuer dans les prochaines années. La raison en est que les réalisateurs Miyazaki, Takahata qui contribuent aujourd'hui à un essor sans précédent de l'animation japonaise ont choisi à leurs débuts (années soixante) la voie de la qualité et de l'artisanat plutôt que celle des séries commerciales bon marché (celle que nous avons connu dans les années 80 en France) et que le succès de leurs films aujourd'hui leur permettent à la fois de préserver cette qualité et de former une nouvelle génération de réalisateurs dans le même esprit -

Malheureusement, le démarrage du dessin animé qui semblait prometteur se voit interrompu par le grand tremblement de terre de Tôkyô en 1923.

Il faut attendre 1928 pour voir redémarrer la production de l'animation : cette année-là, une trentaine de films muets sont réalisés.

 

Les films

"Le lièvre et la tortue" [Usagi to kame] / Yamamoto Sanae / muet / 1924.

"Les aventures du petit Masa" [Masachan no bôken] / auteur inconnu / muet /

"Le père nonchalant " [Nonkina tôsan Yamazaki Kaidô] / auteur inconnu / muet /

"Shiobara Tasuke" [Shiobara Tasuke] / Kimura Hakusan / sonore / 1925.

"Momotarô, roi du Japon" [Nihon ichi no Momotarô] / Yamamoto Sanae / muet / 1928 / 12'

"Le vieillard aux fleurs" [Hanasaka jijii] / Murata Yasushi / muet / 1928.

"Le pot d'abondance" [Bunpuku Chagama] / Murata Yasushi / muet / 1928.

<<< retour suite >>>

Pour plus d'info : http://www.mcjp.asso.fr


Les Autres Thèmes
Communiquer
-[ Recommander le site
-[ Livre d'Or
La rédaction
-[ Qui sommes-nous ?
-[ Partenariat et lien
-[ Contactez-nous
 

Copyright © 2000-2006 WebZine AsiePassion.com - Réalisation Bruckernet.com
Tous Droits Réservés. Si vous souhaitez exploiter le contenu et les photos du site, veuillez contacter le webmaster